Festival "GUERILLA ASSO" 9 Janv SECRET PLACE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Festival "GUERILLA ASSO" 9 Janv SECRET PLACE

Message par Vilay le Ven 19 Déc - 15:25

GUERILLA POUBELLE (punk rock, Paris)

Guerilla Poubelle est devenu désormais l'une des références majeures du punk-rock francophone, avec un 1er album vendu à près de 20 000 exemplaires, et plus de 400 concerts depuis 2003 (France, Belgique, Suisse, Allemagne, Québec, Japon, Angleterre...). Le groupe a fait école et fédéré autour de lui toute une scène ; c'est dire que son nouvel opus, très attendu, s'annonce comme l'un des événements de la rentrée. Rejoint depuis le début 2007 par Alex (ex-Leptik Ficus) à la batterie, le quatuor a travaillé d'arrache-pied à son nouveau répertoire, créant une vingtaine de morceaux en quelques mois. Enregistrés durant l'été "à la maison", les 16 titres de Punk = Existentialisme fourmillent de pépites véloces et agacées, résolument punk-rock (2 minutes par titre en moyenne), aux textes toujours offensifs et sombres, telles "Y'a pire ailleurs" ou "Tapis roulant". On notera la présence d'Olivier (Dead pop Club) et Alex (Justine), invités au chant sur "Un éléphant dans une porcherie" et "Dans la diagonale", ainsi que les nouvelles versions de deux éminents titres des débuts du groupe, "Génération" et "Etre une femme", qui ne figuraient jusque-là que sur des démos. L'album est accompagné du DVD "Ceci n'est pas une fiction", documentaire d'1h32 réalisé par Fifou, le photographe de GxP, qui les a suivis sur 70 dates en 2006. Fans comme nouveaux adeptes devraient se régaler! En trio, sans le peintre Jokoko parti explorer plus intensément son univers graphique, mais toujours aussi combatif et dynamique. www.guerilla-poubelle.com

P.O.BOX (ska punk rock, Nancy)
P.O.BOX voit le jour en 2001. Depuis, le groupe a tourné de manière intensive à travers l’Europe accroissant toujours davantage leur réputation d’être un « groupe live explosif ». On compte pas moins de 250 concerts à leur actif depuis les débuts du groupe. Leur 1er démo-cd Fartcore et leur premier split-cd We are all in the gutter… sortent sur Pio-Prod (France). Signé sur Winged Skull Records, en 2004, le groupe sort son premier EP  “Rock my Reality”. P.O.BOX s’illustre dans les plus grands festivals européens d’été. En 2004, le groupe signe sur le label Power Pop Records. Ils enchaînent les tournées au rythme de deux par an. P.O.BOX a partagé l’affiche avec des groupes tels que The Slackers, The Skatalites, Against Me !, H-Blockxx, Belvedere, Burning Heads, Skin of Tears, Five Days Off, EasyWay, Shandon,  Rasta Bigoud, Walls of Jericho, Skarface, Karamelo Santo, D-Sailors, ZSK, Mad Sin, Carving, Undeclinable, Leptik Ficus. P.O.BOX bénéficie d’excellentes critiques et d’un public grandissant. Tout en ayant digéré une bonne partie de ses influences (Capdown, Sublime, Big D & The Kids Table, Less than Jake, Mad Caddies, Rx Bandits, Streetlight Manifesto), P.O.BOX a su trouver un chemin qui lui est propre et est prêt à mettre le feu! En 2006, ils sortent leur debut-album …And The Lipstick Traces avec l’aide de Craze Records, enregistré au Loko Studio, avec des featuring de choix : les cuivres des Caméléons, et les talents d’improvisation de Dave de Big D and the Kids Table. www.myspace.com/pobox

NINA’SCHOOL (punk, Bordeaux)
Après une première demo très prometteuse Nina'school accouchent d’un album Du bruit dans la tête admirable : énergie à gogo, mélodies accrocheuses, chant en français du tonnerre et attitude DIY. Ce jeune groupe bordelais suit les traces de Justine et Guerilla Poubelle, en entretenant ses racines d’ado encore fraîches, NOFX et Anti-Flag à fond dans l’ipod. Nina'school ont faim et ça va chauffer sur scène. www.myspace.com/ninaschool77

EUROSHIMA (punk électro, Paris)
€urOshima : voila un nom qui merite l’attention.. Projection directe dans la réalité, la vraie.. loin des lumières des télés. Pour faire passer le message, une musique inclassable et urgente.. qui ne peut laisser indifférent. Punk aux accents d’électro. Chaque morceau a sa propre ambiance. Une énergie restée intacte pour un groupe qui joue et ne sample pas. Les réferences sont multiples, littéraires, musicales, picturales et gravitent autour du sentiment que nous vivons sur une poudrière atomique qui ne demande qu’à exploser. Pour ne plus penser l’homme a inventé la société de consommation. Les textes d’€urOshima sont aussi importants que la musique ou le visuel. Des textes écrits en slogans comme autant de procès contre l’atonie ambiante. Une formation minimale mais efficace : guitare, synthé, chant et boîte à ryhtm. Le tout mixé dans un esprit punk 77. €urOshima a beau être décalé, les membres du groupe ne débarquent pas dans ce beau monde qu’est la musique : Yann (guitare) officiait dans Nazdrovie et Les Sales Majestés, Verole (synthé/chant) dans les Cadavres et Infraktion et Lisa (chant) était à l’origine de Darling Genocide. Depuis sa formation, le groupe enchaîne les titres, une première maquette autoproduite 6 titres :" A bout de souffre » est déjà épuisée, une seconde "Dégoût et des douleurs » coproduite avec Guerilla Asso vient de voir le jour en attendant l’album qui ne saurait tarder... Entre temps le groupe multiplie les concerts, tournées. Le jaune et noir, (les couleurs du danger) se déclinent de la scène au merchandising comme un signe de reconnaissance. www.myspace.com/euroshimyspace

Au secret place (34 St Jean de Vedas)

PLus d'infos www.myspace.com/toutafond

Vilay
bon gars!
bon gars!

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 14/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum