The Sainte Catherines - "Dancing For Decadence" (2

Aller en bas

The Sainte Catherines - "Dancing For Decadence" (2

Message par Punkachu from PunkFiction le Sam 25 Mar - 10:01

une p'tite exclue pas encore publiée sur le zine Razz

The Sainte Catherines : Dancing For Decadence (2006)
Label : Fat Wreck Chords
Durée : 30 minutes
Titres :
01. Burn Guelph Burn
02. Ring Of Fire = 4 Points
03. Confession Of A Revolutionary Bourgeois Part III
04. Get Your Politics Out Of My Hair
05. Hau Weg Die Scheisse
06. Emo-Ti-Cons : Punk Rock Experts
07. The Shape Of Drunks To Come
08. I’d Rather Be Part Of The Dying Bungee Scene
09. Us Against Music
10. If There Is Black Smoke Over A Bridge, It’s Over
11. The International Badminton Championship : La Pitite Grise vs Gef
12. Track And Field Style



Contexte :
C’est fin mars 2006, après avoir pas mal roulé leurs chiennes de vies de punk rockers québécois, que les membres de The Sainte Catherines se dévoilent au grand jour. Signature chez Fat Wreck quelques mois avant, sortie de l’album Dancing For Decadence et tournée européenne au printemps (avec ‘le boss’ Fat Mike et son side project Me First And The Gimme Gimmes) qui marque là le début d’une nouvelle vie pour nos 6 ‘cousins’, tabernacle !


Kritik :
Six ans d’existence, un EP et deux albums, notamment sur le label montréalais Dare To Care, auront suffi au groupe pour se faire une place au soleil chez le gros michel, encore lui ! Une sympathie toute naturelle pour nous autres français pour ce premier groupe francophone signé sur le célèbre label… Mais l’essentiel n’est bien sûr pas là car avant tout The Sainte Catherines est un excellent groupe et ce 3è album, le plus abouti et le mieux produit, le prouve.

Ne connaissant que The Art Of Arrogance, je m’en tiendrai à celui-là pour la comparaison. Le reste de la discographie du sextet est de toute façon très difficile à trouver. Toujours est-il que s’il était parfois pénible d’arriver au bout du précédent opus, depuis l’album de 2003 la bande a fait de sérieux progrès, gagnant en consistance et en constance tout en gardant le style hargneux, énergique et un rien crade qui le caractérise. Une voix notamment, celle de Hugo dit « gros chat », que le groupe lui-même qualifie de ‘gruffly melodic’, traduisez « mélodiquement bourrue » et c’est exactement ça (« If There Is Black Smoke Over A Bridge, It’s Over ») ! Vaut mieux pas l’énerver le garçon…
En tout cas l’aspect vocal du groupe est avant tout ce qui marque l’auditeur, après on aime ou pas, mais il est indéniable que sur des morceaux punk hardcore très intenses comme le titre d’ouverture « Burn Guelph Burn » le coup de pied aux fesses est sévère ! Et ce n’est pas la rythmique du second morceau « Ring Of Fire = 4 Points » qui vous saute au cou dès le départ, qui va me démentir…
Un album qui démarre donc sur les chapeaux de roues et qui pour le coup ne s’essouffle pas sur la longueur (après quelques écoutes cependant).

L’autre caractéristique de The Sainte Catherines est de compter dans ses rangs trois guitares ce qui permet sur de nombreux plans de varier les harmoniques, les superpositions ou de gonfler des rythmiques ravageuses (« The Shape Of Drunks To Come »)... Pas toujours une nécessité sur les morceaux plus directs, cette association à 18 cordes donne cependant par moment beaucoup de relief aux parties de grattes, gommant un peu l’aspect pas toujours très digeste ou varié de la voix. Pour mentionner quelques influences on citera pêle-mêle Good Riddance, Leatherface, Hot Water Music… le groupe ajoute un p’tit Mötley Crüe et la liste est à peu près complète.

Côté paroles, les québécois ne sont pas en reste avec une grosse dose de politique, ou du moins de conscience sociale, et d’humour, notamment des interludes bien marrants (parcourez leur site français/anglais c’est à pisser de rire par moments). Des titres de chansons bien sentis comme « Emo-Ti-Cons : Punk Rock Experts », « The Shape Of Drunks To Come », « Confession Of A Revolutionary Bourgeois » font rien qu’à leur lecture le tour de l’état d’esprit du groupe : 100 % contre l’élitisme fashion myspacien et 200 % pour la baisse du prix d’la bière ! Une authenticité qui respire les tournées incessantes et la sincérité, ce qui ne manque pas de transpirer de ces 12 titres de punk rock poilu (voir le texte de « Get Your Politics Out Of My Hair »).

Un disque rapide et remuant, produit par Alex Newport (At The Drive In, The Locust, Sepultura…) : une demie heure intense, qui nécessite un temps d’adaptation, loin du punk rock easy listening d’aujourd’hui, mais qui sait aussi se faire suffisamment digeste pour se révéler agréable à l’écoute autant qu’efficace. Une très belle signature pour label de San Francisco et un groupe à voir live !

Punkachu !
avatar
Punkachu from PunkFiction
Legend Du Rock
Legend Du Rock

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 11/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.punkfiction.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Sainte Catherines - "Dancing For Decadence" (2

Message par Maickeul le Sam 25 Mar - 10:35

tu m'a grillé je doit la faire ce week end! ^^
avatar
Maickeul
Habitué
Habitué

Nombre de messages : 69
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 11/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.upsolate.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Sainte Catherines - "Dancing For Decadence" (2

Message par Punkachu from PunkFiction le Sam 25 Mar - 12:28

tu aimes ??
(l'album et la kro...)
avatar
Punkachu from PunkFiction
Legend Du Rock
Legend Du Rock

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 11/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.punkfiction.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Sainte Catherines - "Dancing For Decadence" (2

Message par Maickeul le Sam 25 Mar - 14:23

voila ce que j'en pense: (là aussi vous l'avez en exclu, la kro n'est pas encore sur le zine)

Groupe: The Sainte Catherines
Titre: Dancing For Decadence
Année: 2006
Label: Fat Wreck Chords
On a Aimé : Confessions Of A Revolutionnary Bourgeois Part 3, Ring Of Fire = 4 Points, Get Your Politics Out Of My Hair


Cocorico, enfin des francais sur le label du gros Mike… Oui bon, ok, les Sainte Catherines sont canadiens, mais Québécois, ce qui donne quand même une petite « French Touch » chez Fat Wreck Chords. Arrivés lors de la dernière vague de recrutement en même temps que Love Equals Death ou The Loved Ones, les demi frenchy étaient auparavant sur le label montréalais Dare To Dare, où ils avaient notamment sortis un EP et deux albums qui leur on donc permis de rejoindre le label de San Fransisco et de pouvoir proposé ce Dancing For Decadence à un plus large public.

Alors si vous vous imaginez qu’avec un nom pareil, on a à faire à une bande de jeune religieuse en chaleur qui s’essayent au punk rock vous pouvez vous recoucher tout de suite. Les Sainte Catherines nous livre là un cd de pure Punk Hardcore remplis de gros riffs et de voix raillées. Un cd plein de bonnes choses en quelques sortes qui raviront les fans du genre mais pas seulement.

Dès le début on est mis directement au courant du style du groupe : hargneux, énergique, une voix raillée et poussée à l’extrême sur certains passage. Les grands classiques du genre diront-nous. Et dès les premiers titres, que ce soit Burn Guelph Burn ou le très bon Ring Of Fire = 4 Points, on est tenu en haleine par les parties rythmiques qui ne ralentiront à aucun moment du cd. Du coté des influences ou des similitudes, les Sainte Catherines se qualifient eux même de mix entre Hot Water Music, Leatherface, Tragedy ou encore Motley Crue. Un joli pot-pourri ma foi. Petite particularité du groupe, ses trois guitaristes qui donnent une puissance tout au long du cd et permettant même quelques harmoniques de temps en temps ou tout du moins de grossir les rythmiques ce qui peut gommer un peu l’effet « gras », assez lourd que je trouve à ce genre d’album

Des titres de chansons bien trouvés bien qu’un peu long mais toujours avec une petite touche d’humour qui caractérise assez bien le groupe : Emo-ti-Cons :Punk Rock Experts, Confessions Of A Revolutionnary Bourgeois, ou encore Track And Field Style que j’affectionne particulièrement. Du coté des paroles, sans parler d’engagement politique, les Sainte Catherines sont plus dans la dénonciation de travers sociaux. Et toujours cette touche humoristique avec quelques interludes entre les titres : « Un p’tit verre ne ferait pas de tord » en francais s’il vous plait…

Bien que n’étant pas du tout fan du genre Punk Hardcore qui hurle de tout les cotés, j’ai vraiment appris à apprécier ce Dancing For Decadence au fur et à mesure des écoutes. Les fans du genre pourront apprécier bien entendu mais même les plus réfractaires au genre comme moi pourront y trouver leur compte. Un album qui vaut au moins d’y prêter une oreille un peu attentive. Après tout, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis non ?
avatar
Maickeul
Habitué
Habitué

Nombre de messages : 69
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 11/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.upsolate.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Sainte Catherines - "Dancing For Decadence" (2

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum