presentation du groupe Diego Pallavas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

presentation du groupe Diego Pallavas

Message par nicopallavas le Ven 13 Juil - 8:51

DIEGO PALLAVAS est un personnage de fiction, une petite frappe sans ambition, le patron des opérations " destruction de tympan ".
Ses trois hommes de main avalent les kilomètres en son nom et pour sa gloire, partagent sans complexe l'affiche avec la mytique SOURIS DEGLINGUEE, les so British d'INNER TERRESTRIAL et de OI POLLOI ou encore les héros de la jeune scène française tels que GUERRILLA POUBELLE et FLYING DONUTS.
DIEGO PALLAVAS se forge très vite une réputation scénique où s'entre mêle énergie brute, sueur et théâtralité. Trio soudé mélangent punk rock et chanson tordue, ils font mouche à tout les coup!



Equipé d'un premier album " Punk Plastic " (Kanal Hysterik, PXD/ Overcome), figurant sur les compilations " La FM Chez les Rockeurs " (Stygmate) ou encore " Dites le 4 fois plus fort " (Combat Rock/rue Stendal), DIEGO PALLAVAS est influencé par le CLASH, 999, Zabriskie Point ou encore PKRK. Il séduit au-delà du cercle hermétique des punks rockeurs traditionnels. Les compositions sont au prime abord simple et " rentre dedans " mais laissent souvent transparaître dans les textes une sensibilité déroutante comme si le paroxysme de la contestation, le véritable outrage, se trouvait dans une attitude résolument " fleur bleue ". L'autodérision, le sarcasme et la critique de la vie consumériste actuelle sont les sujets favoris de DIEGO.



Né sur les cendres encore fumantes du supersonique punk rock de la compagnie spinalienne NO MILK (10 ans d'existence, 3 albums sortis chez Combat Rock, Dialektik Rds, NoCo Rds, plus de 150 concerts), DIEGO a travaillé en collaboration avec lolo la loutre (amis de ta femme, mell…) pour la réalisation de leur album et a fait monté ses sous-fifres sur les planches de scènes reconnues telles que les Vents du sud (Toulouse), Alternation (Paris), la légendaire salle de Saint Aubin en Baubigné (79), le Grillen (Colmar), l'Austrasique, l'Azimut 854 (Nancy) ou encore le Molodoï (Strasbourg).



Loin d'eux le contentement et l'autosatisfaction déplacée, en seulement deux ans ils estiment que l'histoire ne fait que commencer. Diego est en perpétuel remue-ménage pour répandre la bonne parole pallavesque. Qu'on se le dise dans les chaumières, ils arrivent !!!
avatar
nicopallavas
Nouveau
Nouveau

Nombre de messages : 8
Localisation : vosges
Date d'inscription : 12/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.diegopallavas.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum